Signaler

Pas marre d'entendre toujours parler des 2 otages ? [Résolu/Fermé]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 30 juin 2011 à 23:09 par dumberman
Je risque de m'attirer les foudres de certains mais franchement : vous n'avez pas l'impression qu'on nous rebat les oreilles avec ça depuis quelques mois ? Et alors le pompon c'est depuis hier avec la date anniversaire d'enlèvement. C'est triste, malheureux, les familles le vivent mal, je suis d'accord, mais on n'y peut quoi nous ? Il s'agit d'un métier risqué et ils le savent il me semble. On paie la télé pour voir ça sans arrêt... même en zappant. Par ailleurs, et leurs accompagnateurs ? Ben eux leur nom n'est jamais cité alors ? 2 poids 2 mesures ?
Afficher la suite 
Utile
-1
plus moins
non,il faut penser à leur famille et mettre la pression sur le gouvernement.
Utile
+0
plus moins
Je ne vous le souhaite pas, mais si un jour l'un de vos proches disparait vous serez bien contente que la télé en parle encore et encore pour que personne n'ignore ce qui se passe; De plus il est indéniable que sans journalistes, point d'informations. Et point d'information c'est le retour à l'obscurantisme. Faites le point et voyez dans quels pays la liberté de la presse est bafouée, voire muselée? Vous aimeriez vivre dans ces pays? Non bien sûr! Alors rappelons jour après jour que des personnes sont retenues de par le monde uniquement parce qu'ils veulent faire leur métier, nous informer par exemple et faisons preuve de compassion auprès de leurs familles.
Utile
+1
plus moins
Beaucoup moins de mobilisation pour les autre otages !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! c'est vrai les journalistes disposent de tous les médias !!!!!!!!!!!!! les autres non deux poids deux mesures !!!!!!!!!!!!!!!!
Utile
+0
plus moins
Ce serai ton époux tu ne dirais pas sa !
Utile
+1
plus moins
Il me semble un peu trop facile de culpabiliser tout le monde. En tant que mes semblables, je compatis. En tant qu'acteurs de leur propre infortune, je les laisse à leurs responsabilités. Qui les retient prisonniers, notre gouvernement ou les rebelles afghans ?
Utile
+0
plus moins
non pas du tout, et je trouve m^me que l'on en oublie certains( autres que les 2 journalistes dont c'est certes le métier....).et quant au gouvernement il fait ce qu'il doit et les infos doivent rester secrétes au sujet des transactions pour des raisons qui me semblent évidentes.....je pense aux familles et leur apporte tout mon soutien......
Utile
+0
plus moins
il n'y a pas de culpabilisation là-dedans chacun à le droit de s'exprimer;.... et comme la question dérange attendez vous chére mme à des réponses peu agréables!!!!
Utile
+1
plus moins
NON !!! Si on me prennait mon fils ou mon mari, moi aussi je remuerai ciel et terre !!! Les oublier c'est les condamner; car si ils ne servent plus à rien pourquoi les garder vivants ? Si ça vous importune (je peux admettre même si je n'aprouve pas) il est tellement facile d'appuyer sur la touche de la tele commande pour changer de chaîne. Si seulement c'était aussi facile d'obtenir leur retour...
Utile
+1
plus moins
Bonsoir, Il est vrai que celà peut sembler répétitif d'entendre dans chaque journal télévisé, citer les noms de Stéphane Taponnier et Hervé Ghesquière, mais je pense qu'il est important que celà soit fait. En effet, que penser d'une nation qui laisserait dans l'oubli ceux qui sont charger de rendre compte de l'actualité mondiale ? n'est-ce pas grâce à des gens comme eux que nous savons ce qui se passe dans le monde ? ne prennent-ils pas tous les risques pour nous transmettre une information pendant que nous sommes confortablement installés dans notre canapé ? Quant à parler des risques du métier, il est un peu facile de dire celà. Aucun métier, aucun salaire ne justifie que l'on se retrouve un jour otage, ou pire... je ne pense pas que celà soit stipulé dans leur contrat, et un raisonnement pareil signifie que l'on pense qu'il est normal qu'un pompier meure dans les flammes et qu'un policier soit tué par un malfaiteur (pour ne citer que des exemples)... Et je trouve également injuste que vous pensiez qu'il y ait 2 poids 2 mesures, car à chaque fois il est fait mention des accompagnateurs, sans citer leur nom certes, mais celà parce que je suppose que leur famille ne réside pas en France, si tel était le cas je suis sûre que leur nom serait cité. Un peu de compassion serait la bienvenue face à une épreuve qui ne nous touche pas personnellement mais qui ébranle des familles entières... Que diriez-vous si votre enfant ou votre mari était enlevé depuis un an et que vous ne sachiez rien de leur état ni d'une libération éventuelle ? est-ce que celà ne vous réconforterez pas un peu de voir que leurs collègues ne les oublient pas et que vous n'êtes pas la seule à penser à eux ?

Utile
+0
plus moins
et si c’était votre fils , le discourt serait différent ;" y'en a marre ...on en parle pas assez "
Utile
-2
plus moins
Pour moi il n'y a que de la maguouille politique !
Utile
+1
plus moins
Je suis d'accord avec Nathalie !!! Ils ne sont pas partis sans en connaitre les risques... Aussi malheureux que ce puisse être, chacun doit assumer ses responsabilités...
Utile
+0
plus moins
Comme quoi il est difficile d'etre partie prenante dans un fait qui ne vous concerne pas au premier chef. Ce qui est paradoxale c'est que lorsque l'on est touché soi meme l'on veuille que tout le monde soit concerné. Bien évidemment sa cause est plus noble que celle des autres,cela n'a rien à voir. Et bien non chaque otage doit etre une partie de nous meme à qui l'on enlève le droit de vivre,au nom d'idéologies ou de faits frauduleux . Une chose est battue en brèche c'est la liberté,d'etre ,et dans le cas des journalistes et des personnes les accompagnants,la liberté de nous informer. Nous payons dites vous,quoi,certainement pas le droit de regarder passivement les choses se faire.Au meme titre c'est leur métier,qui fait un métier en sachant de manière sure que sa vie risque d'etre en jeu.?
Utile
+1
plus moins
Jean, quand on va en zone de guerre et dans un pays ou l'enlèvement est monnaie courante : On sait très bien que sa vie est en jeu !!! C'est un peu comme un militaire envoyé au front... Ceci dit, je n'accepte évidemment pas le procédé et je comprend parfaitement la douleur des proches...
Utile
+0
plus moins
avez vous été "otages" ??? racontez!!!lorsque les FFR vous ont sorti de là..après vous en discuterez mieux
Utile
+0
plus moins
Ne trouvez vous pas curieux que le gouvernement qui avait empêché qu' on parle d' eux dans les médias pendant des mois, nous infligent ce rappel lancinant qui, d' ailleurs par sa répétitivité, finit par perdre tout impact. Quant au gouvernement qui promet tout mais ne tient rien (ce sont les familles qui le disent) qu' est-ce qui nous prouve qu' il fait quelque chose? En quoi son action est-elle sensible? Pourquoi ces fausses nouvelles et ces faux espoirs aux familles? Et pourquoi pas les noms des sept otages du Niger? Ils sont moins "otages" que les autres? Non, tout ça ne me paraît pas des plus clair!
Utile
+0
plus moins
ça me saoule et je les zappe. désolée, ils sont allés faire leur job (???) , ils savaient qu'ils prenaient des risques. ils sont responsables de leur petite personne, qu'ils assument leurs erreurs. les journalistes ne sont sont pas objectifs, politiquement positionnés, ils nous abreuvent de leur vision des faits. il est inutile qu'ils aillent prendre des risques pour nous vendre du vent. dire que nous sommes égoïstes, et que s'ils étaient de notre famille nous les défendrions, certains oui, moi non. maman de militaire, je ne pleure pas si mon fils prend des risques pour la nation, c'est son métier, il l'a choisi, il sait et est prêt, nous-aussi.
Utile
+0
plus moins
Sûrement pas ! téméraire votre question Nathalie : un peu de compassion pour les familles de tous ces journalistes et accompagnateurs qui risquent leur vie pour nous informer.... Là où la liberté de l'homme est atteinte, il faut tout entreprendre, les oreilles sont faites pour entendre .....
Utile
+0
plus moins
Soyez sage , ces otages n'ont pas demandé d'etre entre les mains de ces barbus , leur gagne pain qui les a forcé et en quoi ce rappel vous agace ? si ce n'est de la méchanceté gratuite .Avez vous entendu les paroles de la skieuse qui avait perdu la mobilité de ses 2 jambes et ce depuis une dizaine d'années et qu'elle les a maintenant retrouvées par miracle: , J'ai 2 jambes .Etes vous heureuse avec vos deux jambes ? Pouvez vous avoir la meme sensation que cette bonne femme ou le bonheur , jamais .On ne peut se rendre compte de la valeur d'un organe , d'un etre humain , d'une situation familiale enfin de la vie qu'apres des expériences de la vie . Mes meilleurs voeux quand meme .
Utile
+0
plus moins
justement,il faut en parler pour que tout le monde sache que dans certains pays la liberté de la presse ,de la liberté ,est bafouée!!!Vaut mieux trop de presse et d'infos que pas du tout.Et de parler d'eux ça aide leur famille, et eux aussi !Ils savent que leur pays ne les oublie pas et font le maximum.J'ai eu des potes journalistes ,et franchement ça m'aurait bien peinée de les savoir otages.Et puis,quand ils reviendront,même ceux que ça dérange se diront qu'on a une grande chance de vivre dans notre pays,même si tout n'est pas rose ...Franchement vaudrait mieux s'en passer,ça voudrait dire que tout est ok.Quand il s'agit d'un être humain,il doit être fait le maximum ,car c'est la plus grande valeur sur cette terre.Et il n'y a pas que la tv dans la vie,passez à autre chose ou d'autres chaînes.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !