Signaler

Ce GABIN , quand même [Résolu/Fermé]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 26 déc. 2010 à 23:21 par Anonyme
merveilleux quand il raconte ses aventures imaginaires sur le yan tsé kiang, mais c'est dans qu'elle film ???
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Dans ce film Gabin se prénomme Albert, et son épouse Suzanne. Le '' yang tsé kyang '' coule à travers le film un singe en hiver, avec Jean Paul Belmondo. Un singe en hiver est un film français de 1962 avec Jean-Paul Belmondo et Jean Gabin réalisé par Henri Verneuil, d'après le roman éponyme Un singe en hiver (1959) d'Antoine Blondin. Quelques dialogues de ce film : - Attention aux roches, et surtout, attention aux mirages ! Le Yang-tsé-Kiang n'est pas un fleuve, c'est une avenue. Une avenue de 5000 km qui dégringole du Tibet pour finir dans la mer Jaune, avec des jonques et puis des sampans de chaque côté. Puis au milieu, il y a des… des tourbillons d'îles flottantes avec des orchidées hautes comme des arbres. Le Yang-tsé-Kiang, camarade, c'est des millions de mètres cubes d'or et de fleurs qui descendent vers Nankin, puis avec tout le long des villes ponton où on peut tout acheter, l'alcool de riz, les religions… les garces et l'opium… - Ah ! Nous y voilà ! Ma bonne Suzanne, tu viens de commettre ton premier faux pas ! Y a des femmes qui révèlent à leur mari toute une vie d'infidélité, mais toi, tu viens de m'avouer 15 années de soupçon. C'est pire ! Eh bien que t'a peut-être raison : qui a bu boira ! Ça faut reconnaître qu'on a le proverbe contre nous. - En Chine, quand les grands froids arrivent, dans toutes les rues des villes, on trouve des tas de petits singes égarés sans père ni mère. On sait pas s'ils sont venus là par curiosité ou bien par peur de l'hiver, mais comme tous les gens là-bas croient que même les singes ont une âme, ils donnent tout ce qu'ils ont pour qu'on les ramène dans leur forêt, pour qu'ils trouvent leurs habitudes, leurs amis. C'est pour ça qu'on trouve des trains pleins de petits singes qui remontent vers la jungle. Albert : - Écoute, ma bonne Suzanne, t'es une épouse modèle. Suzanne : Mof ! Albert : - Mais si, t'as que des qualités. Et physiquement, t'es restée comme je pouvais l'espérer. C'est le bonheur rangé dans une armoire. Et tu vois, même si c'était à refaire, et bien je crois que je t'épouserais de nouveau. Mais tu m'emmerdes. Suzanne : Albert ! Albert : - Tu m'emmerdes gentiment, affectueusement, avec amour ! Mais tu m'emmerdes ! Il n'y a qu'un différend entre nous, quand tu affirmes que Gabin est merveilleux dans ce film, je ne suis pas d'accord. Gabin a joue dans une centaine de films et je l'ai trouvé merveilleux dans tous ses films … chacun ses goûts ... Sur la photo annexe le restaurant est Le Cabaret Normand, où le film a été en partie tourné. Bons réveillons à tous, que 2011 soit … l'année sainte

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !