Avis - 12 ans d'âge

Signaler
-
 family -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.linternaute.fr/cinema/tous-les-films/1952131-12-ans-d-age/

la bande annonce a attisé ma curiosité, je suis déçue, film plat, Berléand et Chesnais tirent leurs épingles du jeu grâce à leur talent d'acteur

Dommage qu'une distribution aussi alléchante laisse sur sa faim. On est pourtant gâté par la percutante introduction ! Merveilleux pot d'adieu au retraité... suivi du sale tour joué à partir de la voiture, deux très jolies scènes ! Charles (Berléand) plus casé que Pierrot l'indécis (Chesnais) fonctionnent, c'est un plaisir. Et puis ça patine très vite. Fait souhaiter que la jeunesse écluse son humour potache jusqu'à la lie afin d'épargner aux vétérans de nous déverser leur trop-plein. Du dialogue, de bons verres, la pêche... Un besoin de fantaisie pour le plus sécurisé, l'angoisse de l'immobilisme pour celui qui a mené une vie de barreau de chaise... Les compagnes ont l'oeil sur les deux galopins, tantôt femelles rivées sur leur territoire affectif ou mères qui réprimandent. Or le grand projet commun s'effiloche. L'impression que le sujet prometteur est à moitié traité. En témoignent des plans moins productifs en dernière partie, comme s'il fallait combler la lacune scénaristique. L'issue a beau appeler l'indulgence, le spectateur se demande comment des pointures pareilles ont pu composer avec des rôles aussi mal fagotés.
Un film qui m'a beaucoup fait rire. Très drôle, très joyeux et original, avec des réparties carrément hilarantes et pleines de spontanéité, à contre-courant du conformisme ambiant . "Aller voir des expos parce qu'on est à la retraite, non mais quelle idée" ! MDR ! Berléand et Chesnais sont vraiment supers et très crédibles dans leurs rôles d'ados attardés.
Quel ennui ! le thème était prometteur pourtant et l'excellence des acteurs reconnue. Hélas, leur jeu de scène ne peut sauver ce navet dont les dialogues sont d'une indigence rare. Un conseil, tenez vous à l'écart de cette séance.
Afficher les 8 commentaires