A quelle vitesse allait le Titanic en heurtant l'iceberg [Résolu]

- 21 oct. 2008 à 16:51 - Dernière réponse :  cincenatus
- 18 août 2012 à 16:36
A quelle vitesse allait le Titanic en heurtant l'iceberg
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

Meilleure réponse
- 21 oct. 2008 à 21:52
5
Merci
22 nœuds , soit environ 41 km/h .

Merci Utilisateur anonyme 5

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 180 internautes ce mois-ci

La détention du ruban bleu si cela existait, ou alors une affaire de concurrence peuvent expliquer cela , compte tenu d'une mer calme.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 22 oct. 2008 à 22:14
3
Merci
dans le doublage en francais , le capitaine dit " à tribord toute" et le timonier tourne la barre sur babord, alors pas étonnant lle naufrage
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 16 déc. 2008 à 14:39
1
Merci
je crois qu'il tournait à plein régime. Le capitaine voulait arriver le plus tôt possible à new York (si je ne me trompe pas!) alors il a poussé les turbines au maximum. Du coup, à cette vitesse,impossible d'éviter l'icberg.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 20 déc. 2008 à 01:40
1
Merci
La première fois que j'ai vu le titanic c'était le film SOS Titanic, qui m'avait servi de référence...Comment un vulgaire glaçon a t il pu avoir raison d'un tel mastodonthe???? Alors que tous les jours des navirs brise glace empreintent les chemins de l'arctique....C'est à peine croyable!!!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 31 janv. 2009 à 20:34
1
Merci
beaucoup trop vite!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 24 nov. 2010 à 17:14
1
Merci
Le système de commande des navires de la classe Olympic (dont le Titanic) étaient inversés: pour virer à bâbord, on tournait la barre à tribord. Le soucis c'est que ce système était trop petit pour un bateau de cette taille et il mettait un temps fou à réagir, surtout à une vitesse de 22,5 noeuds: une savonnette dans une baignoire est plus facile à faire ralentir qu'un tel mastodonte des mers. Il avait d'ailleurs failli ne pas partir suite à un accident en sortie de port où il avait percuté un autre navire beaucoup plus petit. A noter une superstition de marin: les chats ont quitté le bateau avant son départ, certains marins ont préféré les imiter, quitte à perdre leur poste, car on considérait qu'un navire sans chat à son bord était voué au malheur (souvent à cause des maladies véhiculées par les rats qui étaient la proie de ces chats).
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Commenter la réponse de mayouma
Commenter la réponse de mayouma