"Sans Keating..."

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
"Sans Keating, Neil serait tranquillement dans sa chambre, à étudier sa chimie et à rêver à son diplôme de médecin!" affirme Cameron lorsqu'ils se rassemblent après le drame pour tenter de comprendre ce qu'il s'est passé. Et vous, pensez-vous vraiment que s'il n'y avait pas eu Keating, Neil serait encore là, et ne se serait pas suicidé?
A voir également:

4 réponses


Sans Keating, il aurait quand même essayé de s'opposer à son père mais peut être un peu plus tard.

d'accord avec caroline. Keating n'a fait que révéler le malaise qui ne pouvait qu'être déjà latent. S'il s'était révélé plus tard, aurait-il été jusqu'à la tentative de suicide? Aurait-il été à un stade libéré de la pression familiale, ou bien celle-ci aurait-elle perdurée après la majorité: il faut rappeler que l'on parle d'une époque où la pression sociale, encore plus que maintenant, pouvais durer toute une vie et ou (encore plus que maintenant) la société se "comporte" comme si vous lui apparteniez corps et âme. Je te dicte ce que tu dois être, et ce que tu dois penser et désirer... Alors, le suicide n'aurais pas forcément été exclu. Et l'affrontement, avec la pression intérieure du personnage qui se serait intensifiée avec le temps, n'aurais été que plus violent. Tout cela est hypothétique car c'est un personnage fictif... Et puis... consolons-nous: il n'est pas mort.... la preuve: il tient régulièrement tête au Dr House... Et si wilson décidait tout-à-coup de faire du théâtre? LOL

Pour ma part, je pense aussi que Neil aurait satisfait sa passion pour le théatre, avec ou sans Keating. D'ailleurs, quand il présente à Todd le document "songe d'une nuit d'été", il dit "je voulais essayer le théatre cet été, mais mon père m'en a empêché", donc sa passion pour le théâtre date d'AVANT la rencontre avec Keating. Et Cameron ne pouvait pas ne pas le savoir, car, impétueux comme Neil l'est, il l'a certainement raconté à ses amis! D'où d'ailleurs que Todd répond à Richard "tu sais que ce n'est pas vrai, Keating n'a pas du tout forcé Neil, Neil adorait jouer!"

je ne pense pas qu'il se serait sucider mais aurait -il vécu réellement? Grace à keating, il aura au moins vécu libre et heureux, heureux de jouer ne serai ce qu'une soirée!