Qui n'a pas aimé Jean Gabin ?.

Utilisateur anonyme - 30 avril 2009 à 10:33 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 6 avril 2010 à 23:20
On ne peut rien ajouter de plus, c'était un trés grand Monsieur. Même sa chanson, " je sais ", personne ne pourra l'oublier.
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Utilisateur anonyme - 3 mai 2009 à 17:43
0
Merci
gabin j'ensuis fan depuis ma plus tendre enfance ,j'ai toujours été en admiration devant ce grand home quel artste personne ne peux lui ressembler parmis tous les acteurs francais de plus il ressemble bcp a mon pere .je me suis offert la collection entiere de ses films quel bonheur de puovoir les redécouvrir
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 7 déc. 2009 à 18:43
0
Merci
Qui peux ne pas aimer Gabin ,"le Vieux " comme l'appelaient affectueusement ses copains de ciné ? C'était " une gueule " ! Souvenez-vous du "Chat " ,avec la merveilleuse Simone Signoret ,"Rue des Prairies ", "En cas de Malheur " ,avec la jeune B.B ,"Chiens perdus sans Colliers " ,tous les magnifiques "polars des années 60 et le mythique "Clan des Siciliens " avec Alain Delon et Lino Ventura ( ces 3 acteurs sont mon "tiercé gagnant ... ) Qui fait des films noirs comme ça maintenant ? Alors ,un grand OUI ,,j'aime Monsieur Gabin !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 28 févr. 2010 à 23:47
0
Merci
et oui je n'est que 36 ans et moi aussi je suis tombé sous le charme de cet exeptionnel acteur JEAN GABIN, comme on en fait plus .Des films que l'on appellent "des vues et revues "mais auquels on ne se lassent pas .Jaime cet cteur car quand il jouait c'était avec ses tripes et surtout il était vrai .Maintenant nous savons que ce sont des textes très travaillés mais à l'époque l'appris n'était que superficie et le reste venait tout seul .Cétait ça un acteur pour moi un vrai
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 6 avril 2010 à 10:38
0
Merci
A part ses premiers films (grosso modo, ceux d'avant-guerre), je ne suis pas emballé par cet acteur, qui avait tendance à "vampiriser" ses personnages ... A force de faire du Gabin, on finissait par ne plus croire à ses personnages ... Un peu comme Depardieu, de nos jours !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 6 avril 2010 à 23:20
0
Merci
Tiens, c'est marrant, ce que vous écrivez, au sujet de la "gabinisation" de certains rôles ... Je suis d'autant plus d'accord avec vous que je viens de lire la "traversée de Paris" (de Marcel Aymé, dans son recueil "Le Vin de Paris"), et qu'en lisant cette fameuse nouvelle, il m'a été IMPOSSIBLE de détacher le personnage de Grandgil des traits de Gabin, qui l'a interprété à l'écran (dans le film d'Autant-Lara) ... Pourtant, le portrait n'est a priori ni flatteur, ni pertinent -Grandgil est censé n'avoir guère plus de 30 ans, et il a de petits yeux porcins ...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme