Triste époque que celle où l'on préfèrent diffuser des daubes récentes plutôt qu

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 18 oct. 2010 à 19:11
Où sont passé toutes ces merveilles? Plus une salle de cinoche, plus une chaine télévisée, plus une médiathèque, n'osant diffuser autre choses que des block buster à la con. Grave... "Myra Breckinridge" de Michael Sarne 1970, avec Rackel Welch, Mae West, Tom Selleck, John Huston, Farrah Fawcett... "Swordkill Ghost Warrior (Le guerrier fantome)" de Larry Caroll 1984, avec Hiroshi Fujioka... "Le mystère Alexina" de René Féret 1985, avec Philippe Vuillemin. "Mishima: A Life in Four Chapters" de Paul Schrader 1985, avec Ken Ogata... "Le Baiser de la Femme Araignée" de Hector Babenco 1986, avec Wiliam Hurt, Raul Julia, Sonia Braga... "He's My Girl" de Gabrielle Beaumont 1987, avec T.K. Carter, David Hallyday, Jennifer Tilly,... "Jeux d'artifices" de Virginie Thévenet 1987, avec Myriam David, Gaël Seguin, Ludovic Henry, Arielle Dombasle, Claude Chabrol, Étienne Daho, Frédéric Mitterrand, Virginie Thévenet,... "Funny Boy" de Christian Le Hémonet 1987, avec Gérard Lecaillon, Valérie Mairesse, Anaïs Jeanneret, Sacha Briquet, Jean-Pierre Kalfon, Gérard Rinaldi,... "Zegen, le seigneur des bordel" de Shohei Imamura, avec Ken Ogata,... "Torch Song Trilogy" de Paul Bogart 1988, Harvey Fierstein, Anne Bancroft, Matthew Broderick, Brian Kerwin,... "Orlando" de Sally Potter 1992, avec Tilda Swinton et Billy Zane,... "The Crying Game" de Neil Jordan 1992, avec Jaye Davidson, Stephen Rea, Forest Whitaker,... "Elle ou lui" (Belle al bar) 1994, de Alessandro Benvenuti, avec Alessandro Benvenuti, Eva Robin's,... "Dr. Jekyll et Ms. Hyde" de David Price 1995, avec Sean Young,... "Embrasse-moi Pasqualino !" (Come mi vuoi) de Carmine Amoroso 1997, avec Enrico Lo Verso, Vincent Cassel, Monica Bellucci,... "Boys Don't Cry" 1999 , de Kimberly Peirce.

Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
1
Merci
Orlando & the Crying game, 2 excellents souvenirs de projectionniste. J'étais très fier de faire une séance en douce (gratuite, de nuit après la fermetue du cinéma) où j'avais invité pas mal de copains et copines à voir "the crying game", j'ai savouré leurs réactions de surprise (j'avais déjà vu le film avant). et pour orlando, bizarrement, c'est la musique qui m'a marqué. 1 bon souvenir aussi, c'est la projection à l'institut lumière (Lyon) des "7 samouraïs" (en copie 16mm).

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 8678 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme