Top chef truqué ?

Signaler
-
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 20 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 juin 2012
-
Bonjour,
je trouve étrange que lorsque les chefs goûtent les plats, ils sont très critiques envers certains mais ils finissent par se qualifier !!!
Pensez-vous que la production intervienne ???
A voir également:

30 réponses

Je pensais être le seul à être dégouté par le terme de cette émission, me voilà rassuré.

Pas vu le premier Top Chef non plus, et je ne regarderai pas le trois.

Je ne comprends pas pas que tous les plats ne soient pas dégustés à l'aveugle.
Et plus d'une fois, je me suis demandé pourquoi un plat qui avait reçu des : "Hum, c'est délicieux", se retrouvait disqualifié.

Je me suis douté que ça serait Stéphanie qui allait gagné quand j'ai vu qu'elle commençait à chouiner en disant que ça serait merveilleux pour ses enfants qu'elle gagne les 100 000 € et qu'elle puisse ouvrir un restaurant où ils pourront venir.

En bref, je n'ai absolument pas l'impression que c'est le candidat le plus créatif et le plus méritoire qui gagne. Trop facile d'éliminer quelqu'un parce que deux chefs le décident, alors que plusieurs personnes "normales" l'ont plébiscité.
Et puis avec Paul Arthur, on a surtout eu l'impression que son menu pizza/croque monsieur/etchépluquoi n'a pas été choisi par les chefs afin d'avoir un temps d'émission qui cadre avec le programme (ben oui sinon il n'y aurait pas eu de troisième épreuve).

Enfin bref... pas content.
Ca ne sert pas à grand chose de râler, mais ça fait du bien.
A bas les émissions qui se foutent de nous.

Content de ne pas être le seul à être déçu! Je me suis cru trop suspicieux!
Sérieux faut repenser un peu avant :
qd ils ne sont plus que 6 =>3 filles et 3 gars, parité parfaite!
plus que 5 => les 2 gars se qualifient pour avoir droit à un combat de cheftaine pour rester,
plus 4 => reparité, pour se qualifier il faut avoir un vote unanime, comme par hasard ça marche les 2 première fois mais pas la troisième alors que pour le public y avait un 10/1 contre stéphanie, qui se qualifie au bout du bout du suspens.
Et une finale 100% femme pour avoir une alternance par rapport à la saison 1...

On aurait voulu écrire le scénario parfait on aurait pas fait mieux.....

Si après ça qqun à encore un doute sur le poids du vote de la production... :D
Je pense que nous sommes unanimes à ce point , sachez que si vous lisez entre les lignes du contrat qui organise les télés réalités il est stipulé qu' il doit y avoir une "juste égalité" la preuve pour chaqu' une des TR , les années impaires les gagnants sont des hommes et les années paires ce sont des hommes ,... interpellant

Ce qui me gêne le plus ce sont les règles d hygiène non respectées.
(remarquez aucun n a de gants ni de filets, normal ce n est pas glamour mais pourtant je trouves ça primordial)
Et évidemment on ne sauras pas si les candidats ont préalablement lavés leurs précieuses mains de chefs.
Enfin là je tombe (peut-etre) dans la parano

Ce qui me fait rire , ce sont les chefs-manitou de cette émissions qui ne savent pas se tenir à table , et que je vous mets les coudes sur la table et que je clappe la bouche (vous aurez vue imprenable sur toute la déglutition des aliments ), et parfois même vous aurez droit au coup de je-parle-la-bouche-emplie-de-nourriture.

vraiment je suis déçue des candidats , du jury et de toutes cette pseudo compétition

Je suis sûr que Top Chef 2012 est totalement truqué !!!! Tous les chefs ont une oreillette lorsqu'ils sont supposés goûter des plats à l'aveugle... Je trouve cela très bizarre...
Qu'en pensez-vous ?
oui je pense qu'ils ont su que le plat innovant était celui de Ruben et vu qu'il a un gros potentiel pour son jeune age ils ce sont dit qu'il fallait lui laissé une autre chance
comme tous les jeux de M6 et de Tf1
Messages postés
420
Date d'inscription
samedi 18 juin 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
26 octobre 2013
118
Bonjour,

Top Chef truqué ? ou pas truqué ? ... a priori une émission enregistrée est montée
..donc ne correspond pas à la réalité... surtout quand il y a une volonté certaine de dramatiser ! Ce n 'est qu'une réponse aux souhaits du publique !
N'avait vous jamais menti pour vous faire plaisir... ou plaisir aux autres..!!!

Entre la méfiance et la parano il y a un grand chemin....Mais vu les enjeus Je dirais cuisinais bien avec de bons produits... ce n 'est pas un spectacle... ni un jeu... juste ce que l'on met en bouche !
Lettre à Audrey et Cyrille ZEN,

Lors de vos participations à TOP CHEF 2012, vous avez fait honneur à toute l'Auvergne. Dommage pour le final !
Sans être chauvin, ni avoir pu juger les plats de Jean IMBERT et les vôtres en finale, nous sommes persuadés que vous n'avez pas travaillé à armes égales au cours de cet ultime repas.
Quid de l'affectation injuste des ex candidats pour vous aider...
Jean, prioritaire, a eu tous les premiers choix 1,3,5,7, etc.
Vous, toujours derrière, avec les choix 2,4,6,8, etc.
Alors que l'équité eut été une alternance : 1 pour lui, 2 et 3 pour vous, 4 et 5 pour lui, 6 et 7 pour vous, etc.
En résumé, je suis convaincu que l'on vous a « volé » votre finale.
Sur le plan purement culinaire, finir premier ou second n'a guère d'importance en soi.
Cela ne signifie absolument pas que vous êtes moins bon que Jean.
Mais, en l'occurrence, il est clair que Jean a fait un hold-up sur le chèque de 100 000 €, l'unique prix attribué au vainqueur.
Jean, qui ose passer son menu de 30 à 40 euros dans son restaurant parisien, du jour au lendemain !!!
Vous qui n'avez pas majoré vos tarifs après l'obtention de votre première étoile !!!
Une attitude toute à votre honneur dont vous pouvez être fiers !
Gagnez votre vie confortablement mais honnêtement, en restant modeste et humble comme vous l'avez toujours été !
Nous vous aimons ainsi, tous les deux !
Audrey et Cyrille, vous êtes bien les meilleurs et les Auvergnats veulent vous garder pour eux .

Revenons à Jean l'introverti qui nous a surpris, voire indignés, dès le début des compétitions, par une attitude personnelle, égoïste, regard fuyant, en dessous, hypocrite, malsain, à l'affût de la moindre faille pour rouler les autres, savourant leurs erreurs, etc., prêt à tout pour ...« tuer » l'adversaire.
Toute sa personnalité et sa médiocre valeur humaine sont apparues le jour où Carl a dû lâcher et abandonner le seul turbot disponible à cet individu capricieux, non disposé à partager.
Un type pas intéressant, qui avait dit que l'on ne faisait pas la cuisine avec et pour de l'argent, lui qui majore son menu de 10 euros le lendemain de la finale !!! Quelle audace !
Un faux jeton, menteur, comédien, manipulateur, tricheur, intrigant, ..., un personnage peu recommandable à oublier...
Sur le plan humain, mais en art culinaire naturel aussi c'est certain, il n'y a pas photo entre Jean et vous Cyrille.
Avec Audrey, vous êtes bien les meilleurs et les plus compétents, que ce soit dans votre domaine ou dans nos coeurs.
Restez ce que vous êtes, celle et celui que les gens de nos régions de montagnes aiment... avec votre petit minot qui prendra peut-être un jour la relève.
Préservez de la notoriété agressive et destructrice, toutes vos qualités naturelles, héritage familial du passé : franchise, modestie, humilité, amabilité, considération pour autrui, écoute et amour des gens, de nous vos clients, j'ose dire vos amis... bref, une saine intelligence et sage philosophie de la vie.

N'oubliez jamais cette cuisine qui vous a apporté votre première étoile bien méritée, une surprise pour vous...
Une cuisine éventuellement retouchée suite aux conseils de Chefs éminents, mais surtout pas bouleversée...
Avec une belle présentation et des couleurs si vous voulez, ce qui aiguise l'appétit, mais qui n'offre ni goût, ni odeur et ne se mange pas.
Ce « rimmel » dans l'assiette: pour moi, souvent une tromperie, une supercherie !
Comme la fumée sur un dessert : toute l'image de Jean, toute la réaction d'un monde superficiel !!!...
Il ne semble pas nécessaire de courtiser avec de tels artifices des clients potentiels qui ne sont pour rien dans votre ascension.
Pourquoi se compliquer la vie pour des personnes qui viendraient avec des conceptions différentes, au risque de s'éloigner de ce que vous avez construit avec les gens d'ici ?
Conservez précieusement cette clientèle présente, « votre patrimoine » régional, aussi longtemps que vous pourrez travailler et qu'elle vous permettra de vivre correctement.
Car ces clients, ces amis, vous retourneront cordialement votre amitié et vous rendront heureux chaque jour de votre vie !
N'est-ce pas là l'essentiel, de se sentir aimés ?

Car qualité et quantité vont rarement de pair !
Il se dit aussi que « Qui trop embrasse, mal étreint ! »

Audrey et Cyrille, je ne parle pas ici ...de vous deux...
Faites souvent mentir ce proverbe !!!...
Et que dure votre bonheur !

Ce sera le mot de la fin.
Cyrilel, pour mémoire :
Le système a accouché d'un « Petit Top Chef parisien »...
Le coeur des gens vous décrète « Grand Top Chef auvergnat » !
Avec mention spéciale à Audrey pour son soutien.
Lettre à Audrey et Cyrille ZEN,

Lors de vos participations à TOP CHEF 2012, vous avez fait honneur à toute l'Auvergne. Dommage pour le final !
Sans être chauvin, ni avoir pu juger les plats de Jean IMBERT et les vôtres en finale, nous sommes persuadés que vous n'avez pas travaillé à armes égales au cours de cet ultime repas.
Quid de l'affectation injuste des ex candidats pour vous aider...
En vertu de quoi ? Sur quelles bases ?
Jean, prioritaire, a eu tous les premiers choix 1,3,5,7, etc.
Vous, toujours derrière, avec les choix 2,4,6,8, etc.
Alors que l'équité eut été que chacun effectuât un choix en alternance : 1 pour lui et 2 pour vous, 3 pour vous et 4 pour lui, 5 pour lui et 6 pour vous, etc.
Votre repas servi après celui de Jean a dû attendre en cuisine, perdant de sa qualité.
L'appétit des jurys au deuxième service, n'était plus le même qu'à leur arrivée.
Leur objectivité a été altérée par le spectacle d'une fumée sur le dessert de Jean, une supercherie, par rapport au travail réalisé sur celui de Cyrille.
En résumé, je suis convaincu que l'on vous a « volé » votre finale.
Une injustice flagrante !
Sur le plan purement culinaire, finir premier ou second n'a guère d'importance en soi.
Cela ne signifie absolument pas que vous êtes moins bon que Jean.
Mais, en l'occurrence, il est clair que Jean a fait un hold-up sur le chèque de 100 000 €, l'unique prix attribué au vainqueur.
Jean, qui ose passer son menu de 30 à 40 euros dans son restaurant parisien, du jour au lendemain !!!
Vous qui n'avez pas majoré vos tarifs après l'obtention de votre première étoile !!!
Une attitude toute à votre honneur dont vous pouvez être fiers !
Gagnez votre vie confortablement mais honnêtement, en restant modeste et humble comme vous l'avez toujours été !
Nous vous aimons ainsi, tous les deux !
Audrey et Cyrille, vous êtes bien les meilleurs et les Auvergnats veulent vous garder pour eux .

Revenons à Jean l'introverti qui nous a surpris, voire indignés, dès le début des compétitions, par une attitude personnelle, égoïste, regard fuyant, en dessous, hypocrite, malsain, à l'affût de la moindre faille pour rouler les autres, savourant leurs erreurs, etc., prêt à tout pour ...« tuer » l'adversaire.
Toute sa personnalité et sa médiocre valeur humaine sont apparues le jour où Carl a dû lâcher et abandonner le seul turbot disponible à cet individu capricieux, non disposé à partager.
Un type pas intéressant, qui avait dit que l'on ne faisait pas la cuisine avec et pour de l'argent, lui qui majore son menu de 10 euros le lendemain de la finale !!! Quelle audace !
Un faux jeton, menteur, comédien, manipulateur, tricheur, intrigant, ..., un personnage peu recommandable à oublier...
Sur le plan humain, mais en art culinaire naturel aussi c'est certain, il n'y a pas photo entre Jean et vous Cyrille.
Avec Audrey, vous êtes bien les meilleurs et les plus compétents, que ce soit dans votre domaine ou dans nos coeurs.
Restez ce que vous êtes, celle et celui que les gens de nos régions de montagnes aiment... avec votre petit minot qui prendra peut-être un jour la relève.
Préservez de la notoriété agressive et destructrice, toutes vos qualités naturelles, héritage familial du passé : franchise, modestie, humilité, amabilité, considération pour autrui, écoute et amour des gens, de nous vos clients, j'ose dire vos amis... bref, une saine intelligence et sage philosophie de la vie.

N'oubliez jamais cette cuisine qui vous a apporté votre première étoile bien méritée, une surprise pour vous...
Une cuisine éventuellement retouchée suite aux conseils de Chefs éminents, mais surtout pas bouleversée...
Avec une belle présentation et des couleurs si vous voulez, ce qui aiguise l'appétit, mais qui n'offre ni goût, ni odeur et ne se mange pas.
Ce « rimmel » dans l'assiette: pour moi, souvent une tromperie, une supercherie !
Comme la fumée sur un dessert : toute l'image de Jean, toute la réaction d'un monde superficiel !!!...
Il ne semble pas nécessaire de courtiser avec de tels artifices des clients potentiels qui ne sont pour rien dans votre ascension.
Pourquoi se compliquer la vie pour des personnes qui viendraient avec des conceptions différentes, au risque de s'éloigner de ce que vous avez construit avec les gens d'ici ?
Conservez précieusement cette clientèle présente, « votre patrimoine » régional, aussi longtemps que vous pourrez travailler et qu'elle vous permettra de vivre correctement.
Car ces clients, ces amis, vous retourneront cordialement votre amitié et vous rendront heureux chaque jour de votre vie !
N'est-ce pas là l'essentiel, de se sentir aimés ?

Car qualité et quantité vont rarement de pair !
Il se dit aussi que « Qui trop embrasse, mal étreint ! »

Audrey et Cyrille, je ne parle pas ici ...de vous deux...
Faites souvent mentir ce proverbe !!!...
Et que dure votre bonheur !

Ce sera le mot de la fin.
Cyrilel, pour mémoire :
Le système a accouché d'un « Petit Top Chef parisien »...
Le coeur des gens vous décrète « Grand Top Chef auvergnat » !
Avec mention spéciale à Audrey pour son soutien.
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 20 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 juin 2012
1
c'est des pompes à velo manque d'imagination.