La fin des grands acteurs ?

- - Dernière réponse :  tekaya9 - 3 mars 2012 à 12:19
Bonjour,
Depuis quelques années, Robert de Niro avec la série des "Mon beau-père et moi" et Jack Nichoslon avec des comédies populaires comme "Comment savoir" semblent privilégier le montant de leur cachet à de la qualité des rôles proposés. Qu'en pensez-vous ? Est-ce la fin de ces grands acteurs à la filmographie auparavant sélective ?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Je crois bien que c'est fini !
Aujourd'hui c'est surtout l'argent qui décide des castings. Il y a bien quelques bons acteurs mais pour retrouver un Nicholson ou un Brando, on peut toujours attendre !!!
C'est la fin des geants de l'ecran . On a vu des films a bas budget joue par des acteurs surgis dew nulle part et avoir du succes.:blair witch project pour ne citer qu'un.
Commenter la réponse de Jaquou le craquant
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 18 novembre 2010
Dernière intervention
18 février 2011
2
-1
Merci
Au-delà de la fin des "grands acteurs" il est facile d'extrapoler assez pour pouvoir affirmer que la fin des acteurs tout court est en marche. Chers pour les studios, capricieux pour certains, sujets à troubles à cause de leur vie privée montée en épingle par la presse jaune, leur faciès est désormais remplaçable par des CGC (Computer Generated Characters) qui eux ne réclame pas d'argent, peuvent "jouer" dans les suites de film jusqu'à l'infini sans prendre une ride, auront un jeu forcément exactement tel que voulu par la production et seront tous différents de sorte qu'un visage correspondra à un personnage de fiction, non à un acteur. Ainsi reconnaissables immédiatement sans se demander "c'est Sean Connery, mais c'est quel film?" l'impact publicitaire sera au rendez-vous. Les acteurs de la saga Star Wars (épisodes 1 à 3) ont dit être enthousiastes à l'idée de jouer sur fonds bleus et verts et voir ensuite des milliers de personnages CGC incrustés autour d'eux, ils n'ont pas du comprendre (ou étaient payés pour dire ça) qu'ils participaient à leur futur chômage. Bien sur les acteurs cotés s'en sortiront, mais les futures générations d'acteurs seront réduites, moins payées (heureusement) et forcément accepteront des rôles dans des productions de moins bonne qualité, accélérant cette fin des "grands acteurs". Mais qui versera une larme pour ceux qui ont honteusement amassé des fortunes sans suer une goutte pour les revendre aux travailleurs acharnés avec le couteau sous la gorge du "pirate mon film où j'ai gagné $7 millions et t'auras le procès de ta vie coco, smicard ou non"... pas moi.
Commenter la réponse de Rebecca Bergstein