Quel est le film le plus révolutionnaire que vous ayez vu ?

Résolu
solange - 19 sept. 2011 à 11:38
 kouki - 1 avril 2013 à 03:55
Bonjour,

Quel est le film le plus révolutionnaire que vous ayez vu ? Pour ma part, c'est « Matrix ».
A voir également:

25 réponses

faut au moins cité aussi
fight club,,,
2001 l odyssée de l espace
alien , le premier...(quand meme. meme si ca n a pas révolutionné le cinema, ca a revolutionné la sf)
ou pulp fiction..

...mais peut etre est ce plus un artiste qu un film qui révolutionne les choses. des realisateurs affinent leur 'vision', au fil de leur films, qui est plus révolutionnaire que chaque etape de leur evolution et developpement.
3
ihateyou Messages postés 1 Date d'inscription lundi 3 octobre 2011 Statut Membre Dernière intervention 3 octobre 2011 3
3 oct. 2011 à 20:45
Pour ma part ca serai Waking life
3
Gillesstf Messages postés 1531 Date d'inscription mercredi 26 janvier 2011 Statut Membre Dernière intervention 21 février 2012 72
21 sept. 2011 à 08:50
Bonjour,

si je m'en tiens au côté technique, je dirais Avatar.

Mais bien sûr, si on considère le côté social, ou politique, ou autre, ça fait autant de réponses différentes ! ;)

Et les autres internautes ?

Cordialement.
2
bof avatar c'est pas vraiment basé sur la révolution

sinon recement j'ai vu la bande à bader et carlos le film qui sont pas mal
0
Daniela de Montmartre Messages postés 4 Date d'inscription mardi 16 novembre 2004 Statut Membre Dernière intervention 18 octobre 2011 2
30 sept. 2011 à 20:52
Pour ma part,
j'ai reçue une leçon magistrale de ce qu'est, ou plutôt devrait être, le vrai Cinéma, avec un très grand C, le jour où j'ai enfin réussi à voir le chef d'oeuvre dont on m'avait tant et tant parlé, réalisé par le Coréen Lee Jun-ik et intitulé:
"Le Roi et le Clown",
narrant avec un génie rarement approché, les rapports subtiles autant que périlleux (et je pèse mes mots), entre le Pouvoir, la censure et la satire.

Fan de cinéma depuis mes plus jeunes années,
jamais je n'avais vue de film ou toute autre création humaine aussi poignante, courageuse, édifiante et surtout aussi subtilement écrite, réalisée et interprétée, reléguant tout ce que j'avais jusqu'ici dévoré dans ma soif d'apprendre, au rang de passables et ennuyeuses projections de diapos de vacances sur les plages mazoutées de Bretagne, d'Alaska, du Gabon ou de Floride, grossièrement retouchées (pour ne pas dire TOTAL...MENT censurées) par Texaco, ELP ou autres BP.

Un autre film m'a aussi profondément touché,
même s'il ne joue pas tout à fait dans la même catégorie, à savoir l'inclassable:
"Save the Green Planet"
du tout aussi génial... et coréen, Jeong Jun-hwan.
Véritable ode aux séries allant de B à Z, osant le pari considéré par nos trop frileux producteurs comme "trop risqué" du télescopage, pour ne pas dire de la manipulation génétique, pour en faire un OVNI tel que, même les plus allumés des amateurs de phénomènes paranormaux, n'oseraient en rêver, y compris sous l'influence de substances illicites.

Coté animations,
certes les monumentales Avatar et Cloverfield ont de quoi définitivement nous impressionner et même de nous clouer sur nos siéges, en particulier techniquement
mais je ne peux m'empêcher de les trouver bien trop timides par rapport à la série "Samurai Champloo", du maître Shinichiro Watanabe, auteur du non moins percutant "Cowboy Beebop", osant le mix entre Jazz, hip hop, Histoire, mythologies et prospective.
2
dumberman Messages postés 420 Date d'inscription samedi 18 juin 2011 Statut Contributeur Dernière intervention 26 octobre 2013 104
1 oct. 2011 à 10:35
Un grand merci à vous de participer à ma recherche du Graal.... cinématographique...je note et vais essayer de voir....un petit détail;;; Avatar et Cloverfield... c 'est pas vraiment des films d'animations...

Sinon le cinéma asiatique...et Coréen en particulier à de quoi être révolutionnaire, car nous n'avons pas la même vision..ni le même point de vue....ayant une histoire et un socle socio-culturel différent....Pour moi une vraie richesse !!!
0
Daniela de Montmartre Messages postés 4 Date d'inscription mardi 16 novembre 2004 Statut Membre Dernière intervention 18 octobre 2011 2
12 oct. 2011 à 19:22
A notre "époque",
si j'ose dire, les techniques de l'image de synthèse et le recrutement d'animateurs de génie ont fait tant de progrès qu'il est de plus en plus difficile de discerner une image travaillée d'une simple prise de vue cinématographique, à l'instar du renversant "District 9" ou de certaines scènes de "Wall-E", dont la virtuosité a coupé le souffle à plus d'un(e) passionné(e) d'images.

Cela dit,
ce qui rend une création collective réellement révolutionnaire, tient moins de la technique que de son contenue philosophique, ce qui place très très haut des oeuvres comme "The Waking Life" du génial Richard Linklater, malgré son style graphique dépouillé de toute esbroufe, pour ne pas dire carrément brouillon, véritable "layout nature" laissant une place immense à notre propre imagination.

De même,
il en va aussi pour les oeuvres osant aborder les sujets encore tabous et au nom desquels on continu encore à tuer quotidiennement, au nom de principes imbéciles, voulant que la raison du plus sot soit toujours la meilleure, que ce soit en dénonçant le machisme, l'homophobie, la transphobie et/ou les fanatismes religieux.

Même si le chemin est encore long avant de pouvoir affirmer que le combat pour l'égalité et le respect de toutes et tous est enfin gagné, qui pourrait contester l'impact qu'eurent en leur temps des pures merveilles comme "Certains l'aiment chaud", "Victor Victoria", "Torch Song Trilogy", "Tootsie", "Priscilla Reine du Désert", "Talons Aiguilles", "Breakfast on Pluto" ou plus récemment "The King and the Clown", abordant chacun le délicat sujet de l'intolérance, ce poison des sociétés transformant les individus à l'apparence civilisés en véritables monstres abrutis assoiffés de sang?

Plus révolutionnaires encore,
l'ensemble des oeuvres de l'incroyable Alice Guy Blaché, réalisatrice française aujourd'hui injustement oubliée malgré son rôle capital dans cet art majeur qui ne cesse de nous fasciner.
Née le 1er juillet 1873 à Saint-Mandé et morte le 24 mars 1968 à Mahwah, dans le New Jersey, cette féministe avant l'heure, fut sans aucune doute le véritable inventeur du Cinéma, non sur le plan technique mais sur le plan artistique, lui offrant ces premières lettres de noblesse pour faire de celui ci et pour l'éternité, le 7ème Art.
0
dumberman Messages postés 420 Date d'inscription samedi 18 juin 2011 Statut Contributeur Dernière intervention 26 octobre 2013 104
12 oct. 2011 à 23:38
WAOUH...quelle intelligence de propos....encore des découvertes à faire pour moi !..un petit détail.. juste tout petit.. c 'est "Pricillia folle du désert"..un fabuleux plaidoyer contre l 'intolérance.. d 'autant plus qu'il ai assez distractif ..
Grand merci à vous Daniela de Montmartre
0
Daniela de Montmartre Messages postés 4 Date d'inscription mardi 16 novembre 2004 Statut Membre Dernière intervention 18 octobre 2011 2
Modifié par charlene-v le 13/03/2017 à 16:34
Merci à vous dumberman de vous intéresser
à ce sujet des plus cruciaux pour l'avenir même de notre civilisation,
où Liberté, Égalité et Fraternité
ne sont plus que de pitoyables mensonges et illusions,
et de discerner bien au delà de son aspect récréatif,
de cet art trop souvent perverti et dévoyé,
un admirable plaidoyer, hélas trop souvent caché,
aux yeux de celles et ceux auxquels il est destiné.

Celui de cet art majeur
dont les oeuvres les plus remarquables
tentent de renverser la vapeur
sur les effroyables principes
adoptés par ce monde,
où malgré l'éventail infini de leurs talents
et leur immense utilité,
ne représentant aux yeux des ignorants
que paillettes, artifices et futilités,
les créatures les plus indispensables
mais aussi les plus vulnérables
que l'on puisse trouver,
servent systématiquement de cibles
aux décérébrés les plus immondes.

Ces derniers allant jusqu'à mettre leur propre survie en danger,
préférant voir leur descendance lapidée
plutôt que de la voir virer goudou ou pd,
à l'instar de tous ces abrutis perchés au dessus du néant,
n'hésitant point à scier la branche sur laquelle repose leur séant.
0
Daniela de Montmartre Messages postés 4 Date d'inscription mardi 16 novembre 2004 Statut Membre Dernière intervention 18 octobre 2011 2
18 oct. 2011 à 05:21
Si à la fin d'un film d'un roman
ou de toute création,
l'on n'a pas envie de faire trembler
sur ses bases, notre pauvre société
et d'en renverser rageusement les dogmes,
cela ne peut signifier que deux choses:
* Soit que l'oeuvre en question est une bouse de plus sans aucun intérêt,
n'ayant pour unique but que de nous conforter dans notre crasse ignorance.
* Soit que son destinataire n'est pas encore assez mure pour en décrypter
correctement le message essentiel.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
grenouille 17 Messages postés 6 Date d'inscription mercredi 28 mai 2008 Statut Membre Dernière intervention 3 octobre 2011 2
Modifié par grenouille 17 le 3/10/2011 à 11:08
Sans conteste," Il était une fois dans l'ouest" !!! Sidérant tant coté prises de vue que dialogues et musique !... Une véritable innovation dans la façon de filmer, j'étais scotchée sur mon siège ! Et le physique des acteurs, surtout les méchants... A l'époque, c'était totalement inattendu...
2
cmazique Messages postés 8 Date d'inscription mardi 22 février 2011 Statut Membre Dernière intervention 22 septembre 2011 31
22 sept. 2011 à 00:22
Les films de Frietz Lang sont incroyables comme metropolis.
1
dumberman Messages postés 420 Date d'inscription samedi 18 juin 2011 Statut Contributeur Dernière intervention 26 octobre 2013 104
22 sept. 2011 à 16:09
Ah oui !

Et pour parler des films d 'un autre temps.. je rajouterai.. Le cuirassé Potemkine.... et Naissance d 'une nation... révolutionnaire..à leur époque...
0
stf_la sudiste Messages postés 20427 Date d'inscription jeudi 30 juin 2011 Statut Modérateur Dernière intervention 5 janvier 2022 73
28 sept. 2011 à 11:49
et le tout 1er godzilla, c'était révolutionnaire aussi à l'époque
0
Gillesstf Messages postés 1531 Date d'inscription mercredi 26 janvier 2011 Statut Membre Dernière intervention 21 février 2012 72
28 sept. 2011 à 17:01
Le tout 1er, c'est les années 50 non ?
0
nathalie2526
20 sept. 2012 à 13:41
année 50 ce serait "le journal D Anne franck " j étais bébé mais trés marquée
par le film !
0
littlefacesam Messages postés 1 Date d'inscription samedi 1 octobre 2011 Statut Membre Dernière intervention 1 octobre 2011 1
1 oct. 2011 à 12:27
Star Wars... La première génération... Donc épisode Iv... :)

Que de beauté créée à partir de bout de ficelle... Et aujourd'hui encore la magie est là... Il n'y en a pas beaucoup des film qui n'ont pas pris un coup de vieux comme celui de cette saga... :)
1
"1900 "avec Donald Sutherland sorti en 1977 revolutionnaire c'est le mot unique qui convient.
1
bah moi je dirais :
"Volem rien foutre al pais" de pierre Carles.
ou encore
"les conférences gesticulés" de Franck Lepage.
1
dumberman Messages postés 420 Date d'inscription samedi 18 juin 2011 Statut Contributeur Dernière intervention 26 octobre 2013 104
19 sept. 2012 à 21:19
Comme quoi le "révolutionnaire" dans le cinéma n'est pas qu' une question de forme.. mais aussi..et surtout de fond !
0
dumberman Messages postés 420 Date d'inscription samedi 18 juin 2011 Statut Contributeur Dernière intervention 26 octobre 2013 104
22 sept. 2011 à 00:14
Bonjour,

Bien sur Gilles à raison.. AVATAR est une révolution technologique...mais je trouve ce film un peu lourd..et largement pompé sur d 'autre média artistique... Au niveau des l'idées.. Matrix n'a pas encore été dépassé..Au cinéma ( alors que des romans on bien développé le genre !) il à créer carrément un nouveau genre..combien de film récent sont inspiré de Matrix!..Créant un monde complet..et complexe..que l 'on peu mieux comprendre en visionnant les court-métrages d 'Animatrix.

Sinon..des films révolutionnaires..dans leurs genres et à leurs manières..et aussi dans l histoire du cinéma..on peut en trouver pas mal...

2001 de Kubrick.. Tree of life de Terence Malik...les films des Monty Python..Usual Suspect de Bryan Singer... Memento de Christopher Nolan..etc..

Ce n 'est que mon avis.. comme Gilles et Solange.. j 'attend le votre..

Cordialement
0
un genre nouveau ce fut "Orange mécanique " de Kubrick.......
emmanuelle !

E. T. en 1982
0
Le 1er Matrix.
0
Alban CHEVALIER Messages postés 1 Date d'inscription lundi 8 mars 2004 Statut Membre Dernière intervention 30 septembre 2011
30 sept. 2011 à 18:43
Orange mécanique
0
il y a une vie avant Matrix!! Moi je dirai: tous les films avec les trucages géniaux en pixilation de Ray Harryhausen, genre Jason et les argonautes (notamment la mémorable bataille contre les squelettes, qui prêterait évidemment à sourire à l'heure de l'imagerie numérique....)
0
Certains films de David Lynch : Mulholland drive ou encore Lost highway, de par leur narration destructurée et l'utilisation de symboles et d'allégories.
Toujours dans un style à la narration pas évidente, il y a Donnie Darko.
0
Pour moi, c'est sans conteste, Star Wars, Episode IV, Un nouvel espoir.
Une révolution à l'époque, pour le genre, l'histoire, l'imagination débordante d'un grand réalisateur et bien sûr, les effets spéciaux.
Après, il y a Le Projet Blair Witch, camescope et camera 16 mm, ça aussi, ce fut une révolution, ainsi que la promo.
0
armelle60 Messages postés 1 Date d'inscription samedi 1 octobre 2011 Statut Membre Dernière intervention 1 octobre 2011
1 oct. 2011 à 13:51
le plus récent : Inception
0
linter_Crashounette Messages postés 2701 Date d'inscription vendredi 24 septembre 2004 Statut Administrateur Dernière intervention 30 avril 2013 120
1 oct. 2011 à 14:17
Je vais pas être originale, mais pour moi ca a été Terminator II... J'étais allée le voir au cinéma et ouaww... je n'avais jamais vu de tels effets spéciaux, et j'avoue que j'ai trouvé cela franchement beau !!
0
Ben il y en a plusieurs, dure de choisir.
1) Superman (1978)
2) E.T. l'extra-terrestre (1982)
3) Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi (1983)
4) Terminator (1984)
5) Terminator 2: Judgment Day (1991)
6) Le Cobaye (1991)
7) Hackers (1995)
8) Matrix (1999)

Pour plein de raison MATRIX (1999) des frères Andy et Larry Wachowski
0
S'il y en a un pour moi qui a révolutionné le cinéma, c'est Chaplin et je serais bien en peine de choisir un titre, mettons Les temps modernes par exemple.
La qualité du propos, la créativité des effets visuels à une époque il est vrai où tout restait à inventer, cette capacité typiquement britannique de mêler le social, l'humour et l'émotion, et ce scénariste/producteur/compositeur/réalisateur et interprète qui a su répéter l'exploit (le dictateur...)
0
L'Honneur perdu de Katharina Blum
0
Ah pour moi c'est il était une fois en Amérique avec Robert de Niro.
Un film et des acteurs magnifiquement réalisé et interprété
Un pur chef d'oeuvre que je ne me lasse pas de regarder...
0
dumberman Messages postés 420 Date d'inscription samedi 18 juin 2011 Statut Contributeur Dernière intervention 26 octobre 2013 104
5 oct. 2011 à 22:52
Effectivement , pour moi aussi, ce film est un chef-d'oeuvre absolu.... mais en quoi ce film est il révolutionnaire ?
0