Qui se souvient de Cyril Collard ?

Résolu
Utilisateur anonyme - Modifié par Gillesstf le 8/06/2011 à 10:09
 douce - 7 mai 2012 à 18:28
Qui se souvient de Cyril Collard?

40 réponses

Utilisateur anonyme
2 oct. 2008 à 16:04
je me souviens très bien de Cyril Collard de son livre "les nuits fauves" et du film que j'avais vu à sa sortie il était un des premiers en France à parler du SIDA avec franchise dans une société qui avait peur de cette nouvelle maladie ne sachant comment réagir à cette épidémie j'avais été très touché par le livre puis le film avec Romane Boringer qui avait interprété Laura de façon extraordinaire j'ai le souvenir de Romane Boringer recevant le césar et en larme remercier Cyril qui était décédé de cette maladie quelques jours avant la cérémonie
5
j'aimerais revoir le film
0
Personne...heureusement, car cet individu se sachant porteur du sida à donné la mort volontairement à une jeune fille qui ne demandait qu'a vivre. Et s'il avait fait cela à ma fille, je crois qu'il ne serait pas mort du sida...Mais bien avant!!!
0
je m'en souviens comme si c'était hier ; il restera à jamais gravé dans ma mémoire ; j'ai encore des artilces et j'ai plaisir à les relire. Moi aussi j'aimerai revoir le film.
0
J'ai adoré ce film, à une époque ou ce sujet était tabou , il a eu le mérite de dénoncer les problèmes liés au sida dont personne ne voulait ouvertement en parler.
Je me souviens dans les années 1980 à 1982, je travaillais alors dans un service de médecine général,et et lors de l'admission d'un patient, le chef de service nous a demandé de mettre des gants et un masque.
Après le transfert de ce patient vers un service des maladies infectieuses, on nous a révélé de quoi souffrait ce malade.
Cet à cet instant que j'ai entendu pour la première fois le nom de cette maladie...,sans savoir exactement de quoi il s'agissait.

Je conseille aux jeunes d'aujourd'hui d'aller voir ce film, pour qu'ils intègrent bien le danger mortel que représente cette maladie.

Il faut continuer de faire passer les informations et ce malgré les avancées scientifiques.

LA PREVENTION ENCORE ET TOUJOURS.
0
Oui, je me souviens du film, Les nuits fauves, vu à Berlin au Centre français, Unter den Linden, absolument comble qui m'avait fascinée et mise mal à l'aise. Et je me souviens aussi que j'ai aidé Suzanne Prou à choisir un cadeau à rapporter de Berlin pour sa petite-fille, je me souviens de les avoir rencontrées toutes les deux à Paris et d'avoir plus tard avec horreur appris la mort de cette jeune fille du sida inoculé par Cyril Collard...
1